13 Avr 2017

Le potentiel d’un diagnostic…

Recherche

La détection de la protéine bêta-amyloïde dans les yeux de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer annonce le potentiel d’un diagnostic plus rapide et moins coûteux.
Il y a deux grands marqueurs physiques chez un cerveau atteint de la maladie d’Alzheimer: l’agglomération de la protéine bêta-amyloïde sous forme de plaques ainsi que des « emmêlements » de la protéine tau. Leur détection joue un rôle important dans le diagnostic de la maladie, mais nécessite des méthodes longues et coûteuses. De plus, elle est seulement possible à un moment tardif du développement de la maladie.

L’identification de la bêta-amyloïde grâce à de nouvelles technologies de numérisations oculaires pourrait annoncer une manière de détecter la maladie avant même d’en avoir remarqué d’autres symptômes.

 

Source : T.M. Shah, S.M. Gupta, P. Chatterjee, M. Campbell and R.N. Martins «Beta-amyloid sequelae in the eye: a critical review on its diagnostic significance and clinical relevance in Alzheimer’s disease», Molecular Psychiatry 22, March 2017

Lire l’article ici