23 Oct 2019

Partenariat entre Optina Diagnostics et l’Institut de Cardiologie de Montréal pour le développement d’un nouveau biomarqueur de l’athérosclérose pouvant éventuellement aider pour le diagnostique de la démence vasculaire

Partenariat entre Optina Diagnostics et l’Institut de Cardiologie de Montréal pour le développement d’un nouveau biomarqueur de l’athérosclérose

22 octobre 2019
Optina Diagnostics

Optina Diagnostics, un chef de file mondial dans le diagnostic par technologie d’imagerie rétinienne et intelligence artificielle ayant pour vision de changer les paradigmes en matière de santé cérébrale, travaille conjointement avec le groupe de recherche du Dr Jean-Claude Tardif de l’Institut de Cardiologie de Montréal afin de développer un nouveau biomarqueur pour le diagnostic de l’athérosclérose.

L’athérosclérose est une maladie caractérisée par l’accumulation de plaque entraînant l’épaississement et le durcissement de la paroi des artères. Ces changements structuraux peuvent entraver la circulation sanguine vers le cerveau et les autres organes et accroître ainsi le risque de démence vasculaire, un trouble neurocognitif où de petits accidents vasculaires cérébraux sans symptômes apparents engendrent des effets cumulatifs au cerveau et la mort des neurones.

Ce projet de partenariat entre Optina Diagnostics et l’Institut de Cardiologie de Montréal fait suite à l’étude de preuve de concept démontrant le potentiel considérable de la plateforme de Phénotypage Rétinien en Profondeur d’Optina Diagnostics pour la détection de l’athérosclérose.

« Notre principal objectif est de fournir des renseignements sur les biomarqueur rétiniens afin de permettre la caractérisation des patients souffrant de pertes de mémoire au moyen d’une technique non invasive », annonce David Lapointe, président et chef de la direction d’Optina Diagnostics.

Dr Tardif, éminent cardiologue et directeur du Centre de recherche de l’ICM, a apporté une contribution substantielle au domaine de l’athérosclérose et d’autres maladies cardiovasculaires. Il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en médecine personnalisée et de la Chaire de recherche en athérosclérose de l’Université de Montréal dotée par la société Pfizer. Ses travaux de recherche portent entre autres sur le développement et une meilleure utilisation des biomarqueurs.

« À l’heure actuelle, l’étude des artères est limitée par les coûts ou le caractère invasif des procédés d’imagerie médicale. L’examen oculaire d’Optina emploie une technologie simple permettant une détection non invasive des biomarqueurs qui pourraient servir à l’évaluation des patients et contribuer à la prévention des infarctus, accidents vasculaires cérébraux et maladies vasculaires périphériques. C’est pourquoi nous sommes emballés par les résultats de notre étude de preuve de concept et disposés à poursuivre ce projet de recherche clinique prometteur auprès d’une plus grande cohorte de patients », affirme le Dr Tardif.

À propos d’Optina Diagnostics
Optina Diagnostics est une entreprise montréalaise qui vise à changer les mentalités en matière de santé cérébrale. Grâce à une première application de détection du statut amyloïde cérébral dans le contexte de la maladie d’Alzheimer et à sa plateforme d’imagerie qui a reçu la désignation de Breakthrough Device par la FDA, Optina remet en question le statu quo en offrant un test oculaire simple, précis et non invasif pour mieux comprendre l’origine des pertes de mémoire liées à l’âge et redonner du pouvoir à des millions de personnes. optinadx.com

À propos de l’Institut de Cardiologie de Montréal
Fondé en 1954 par le Dr Paul David, l’Institut de Cardiologie de Montréal s’est investi avec succès dans sa mission initiale, à savoir viser les normes d’excellence les plus élevées dans le domaine de la santé cardiovasculaire. Au fil des ans, l’ICM a établi son leadership en recherche clinique et fondamentale, en soins ultraspécialisés, en formation du personnel et en prévention. Fort de son expertise, l’ICM figure parmi les trois meilleurs centres de cardiologie au monde. Au nombre des projets phares de l’Institut : mise sur pied de la première Direction de prévention cardiovasculaire au Canada, du premier programme canadien d’enseignement par simulation dédié à la cardiologie ainsi que d’un centre de génétique cardiovasculaire. L’ICM est affilié à l’Université de Montréal et compte plus de 2 000 employés, dont 245 médecins et plus de 85 chercheurs.